Parmi les nouveautés (de ces dernières années)

Littérature de jeunesse, pour quel âge ?

Cette question est combien de fois posée, abordée ou suggérée ? Est-ce nécessaire d’y répondre ?

Ces deux questions posées, ne peut-on prendre la poudre d’escampette et voir ce qu’aujourd’hui la littérature de jeunesse nous réserve en émotions issues d’une qualité plastique et littéraire, chez les libraires, dans les bibliothèques et auprès des associations, collectifs, réseaux de lecture ?

Un album dit de littérature jeunesse contient matière à explorer. Il a cette faculté à nous emporter, nous ravir, quelque soit notre âge et nos attentes. Je me propose de vous faire part d’une lecture, personnelle, que je vous soumets, lecteur, dans l’espoir qu’à votre tour, vous nous donniez à lire votre lecture et ainsi, les lectures de ces écrits et images tisseront entre nous des échanges.

  • la mémoire de l'éléphantLa Mémoire de l’éléphant, de Sophie Strady et Jean-François Martin, édité par Hélium, en janvier 2012 a attiré ma curiosité, récemment, lorsque je l’ai rencontré sur un rayon d’une librairie de Figeac (Lot). La couverture de ce grand livre nous dit qu’il va s’agir d’une encyclopédie et aussi d’un voyage. Dès la première page, j’ai été entraînée dans une histoire tout à fait rocambolesque, bien que le personnage, un vieil éléphant, Marcel, soit d’une humeur paisible. Mais de page en page, les événements se bousculent, le texte se dédouble et passe du coq à l’âne. J’ai basculé dans un étrange monde où l’histoire contient des questions sans réponses (Marcel s’interroge souvent) et où des commentaires dignes du plus parfait documentaliste envahissent peu à peu l’image. Alors, me suis-je demandé « est-ce un imagier ? », « un jeu de chercher-trouver ? ». Marcel évolue de page en page mais son quotidien se mêle à son passé. L’histoire devient un véritable cabinet de curiosités. Les événements déferlent rehaussés d’informations encyclopédiques. Suis-je entrée dans la mémoire de l’éléphant ? Est-ce une mémoire où le lecteur est invité à imaginer, jouer ? Une ribambelle de papier à construire et déployer !
    Le blog Hélium (la mémoire de l’éléphant), Le site des éditions Hélium

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s